L’acceptation de son lot par un seul enfant permet de caractériser une donation-partage (Cass. civ. 1, 13/02/19)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *